MCVillars.com

Championnat de France ELITE MOTOCROSS

Championnat de France ELITE MOTOCROSS

Vainqueur de la manche MX2, puis premier pilote MX2 en Super Finale, Dylan Ferrandis a consolidé sa place de leader MX2, mais s’est également emparé du leadership ‘scratch’ devant Cédric Soubeyras. Troisième pilote MX1 du jour derrière Nicolas Aubin et Jason Clermont, Soub’ prend de son côté la tête du provisoire MX1 après la mauvaise journée de Milko Potisek.
Samedi soir, le paddock faisait grise mine en constatant que la pluie ne cessait de tomber depuis la veille. Tout le monde repensait à l’annulation de Sommière, et abordait avec scepticisme les premiers essais dimanche matin. En fait, la terre de Villars a bien absorbé les intempéries et c’est sur une piste onctueuse à souhait que s’est déroulée cette quatrième épreuve de l’Elite.

Villars au rendez-vous
On le sait, les pilotes de cross sont plutôt des grognards et ont le compliment difficile. Ils ont pourtant été unanimes pour saluer le travail du club de Villars, qui renouait avec une épreuve de cross de haut niveau pour la première fois depuis cinq ans. Et si les pluies du samedi et le ciel gris du dimanche ont retenu chez eux pas mal de monde, il y avait bien plus de spectateurs qu’on ne pouvait le craindre samedi soir. Et le bilan global devrait inciter le club à revenir prochainement dans le cercle des organisateurs de GP, aux côtés d’Ernée et de St Jean d’Angely.

MX2 : Ferrandis malgré Paturel
La manche MX2 a été longtemps indécise, bien que Dylan Ferrandis ait assuré l’essentiel en signant le holeshot devant Steven Lenoir. Pour autant, Benoït Paturel, moyennement parti, mais auteur d’un bel extérieur dans la première courbe à gauche, allait venir perturber les débats, s’emparant de la seconde place et restant assez proche de Dylan. Le retour sur les attardés allait faire varier l’écart entre les deux Bud boys d’une à quatre secondes, sans que Dylan ne soit jamais à l’abri d’une attaque. Lorsque Benoït porta celle-ci à trois tours de l’arrivée, il partira à la faute et perdra cette seconde place que guettait Steven Lenoir, qui était jusque-là légèrement décroché du duo de tête. Derrière ce trio, on a eu une belle bagarre qui a opposé Simon Mallet, Germain Jamet et Camille Chapelière, Romain Berthome perdant après deux tours sa place dans ce groupe en chutant. Jamet n’allait pas éviter la faute lui-aussi, laissant Mallet et Chapelière prendre les premiers accessits. Mal parti, Josse Sallefranque reviendra neuvième derrière Adrien Escoffier qui confirme ses précédents résultats et Arnaud Aubin qui n’a jamais pris le bon rythme.

MX1 : Aubin tout seul
Auteur de la pôle avec deux secondes d’avance sur ses rivaux, Nicolas Aubin a fait cavalier seul dans la manche MX1. Pas le mieux sorti au départ, il s’est bien débrouillé dans les premières centaines de mètres et a profité d’un accrochage sur un double en montée fatal à Florent Richier (radiateur arraché et épaule touchée), alors que Milko Potisek perdait beaucoup de temps et se blessait au coude. Passé au travers de cet incident, Jason Clermont allait de suite se positionner au second rang, roulant avec aisance sur cette boue compacte. C’est derrière ces deux hommes qu’allait se porter l’intérêt de la course après que Charles Lefrançois - bien parti en quatrième position - sorte de la piste. Les positions changeront tout au long de la manche entre Fabien Izoird, Cédric Soubeyras, Jordan Lacan, Loïc Léonce et Gregory Aranda. Soub’ finira par s’installer définitivement au troisième rang passé la mi-course. Fabien comme Jordan auront une petite baisse de rythme dans le dernier quart d’heure, qui profitera à Greg, Loïc et Cyrille qui prennent les places d’honneur. Belle remontée pour Milko qui mettra quelques tours à reprendre ses esprits et qui parvient à revenir onzième avec des douleurs au coude et à la mâchoire.

Super Finale : Aubin dominateur
Très mal parti en Super Finale et dix-neuvième au premier passage, Nicolas Aubin va animer la course en revenant en l’espace de dix tours dans le trio de tête, derrière Soubeyras qui menait la danse depuis le départ et un surprenant Dylan Ferrandis impérial sur sa 250 face aux 450. Le Normand n’en restera pas là, attaquant Dylan puis Cédric pour s’imposer et faire carton plein pour sa seconde et dernière sortie en Elite. Second, Cédric Soubeyras a fait une course limpide, devançant finalement Jason Clermont pour offrir à Honda un beau triplé. Quatrième devant Benoït Paturel, Dylan fait une excellente opération au championnat alors que Steven Lenoir, septième derrière Fabien Izoird, s’assure la troisième marche du podium MX2 de la journée. Le malchanceux du jour est Milko Potisek. Ce dernier a perdu, dès le premier tour, le contrôle de sa Yamaha dans la plus grosse descente du circuit, emmenant avec lui Cyrille Coulon alors que les deux hommes se trouvaient aux commandes de la course ! Florent Richier a lui renoncé à prendre le départ et Gregory Aranda abandonne après avoir chuté dès la fin du premier tour, alors qu’il pointait en seconde position. Abandon également pour Alexis Verhaegue sur